fbpx

Séance de sophrologie individuelle ou en groupe?

Voilà une question que l’on peut se poser lorsque l’on s’intéresse à la sophrologie: est-il plus intéressant de choisir des séances individuelles ou en groupe? Quels sont les différents bénéfices? Je vais vous les présenter à travers cet article afin de vous aider dans votre choix. Découvrez également les séances de sophrologie près de Rouen que je vous propose.

Les différents groupes possibles

En groupe, 2 options sont possibles:

1- Vous pouvez choisir un groupe ouvert.

Ainsi, vous venez quand vous voulez. Les séances de sophrologie proposées ont ainsi un objectif très général. Si vous ne pouvez pas venir à une séance, vous ne vous sentirez pas « perdu » à la séance suivante. Je propose ainsi régulièrement les séances « Zen avec la sophrologie » de 45 minutes.

Pas de nouvelles dates prévues pour le moment

https://www.resalib.fr/praticien/29833-ingrid-lecoeur-sophrologue-le-grand-quevilly

https://hypnose-ingrid-lecoeur.com/seances-de-groupe-zen-avec-la-sophrologie-a-grand-quevilly/

2- Il existe également des groupes fermés où l’objectif est ciblé sur une problématique particulière. Durant la période déterminée, il n’y aura pas de nouveaux arrivants. Chaque séance est là pour avancer pas à pas vers l’objectif fixé par le groupe. Il est donc intéressant de participer à toutes les séances pour être impliqué dans la logique de l’accompagnement.

Pour connaître les dates et programmes en petits groupes que je vous propose, cliquez ici:

https://www.resalib.fr/praticien/29833-ingrid-lecoeur-sophrologue-le-grand-quevilly

Les séances de sophrologie en groupe sont faites pour vous si…

    • Vous ne ressentez pas le besoin d’avoir un échange conversationnel avec votre sophrologue

    • Vous aimez avancer avec un groupe qui a un objectif commun

    • Vous avez un plus petit budget à y consacrer

Les séances de sophrologie en individuel sont faites pour vous si vous avez besoin…

    • d’évacuer » certaines pensées ou émotions avec un échange conversationnel avec votre sophrologue

    • d’avoir un accompagnement personnalisé pour avancer précisément sur ce qui vous préoccupe

    • d’un temps « rien que pour vous »

    • d’ avancer en un nombre de séances qui vous correspondra et adapté à votre situation

    • d’être libre de vos horaires car votre emploi du temps de vous permet pas d’être toujours disponible aux mêmes horaire avec la régularité proposé

Je propose des séances de sophrologie près de Rouen à Grand Quevilly dans mon programme vivre sans stress.

Comment prendre rendez-vous pour votre séance de sophrologie près de Rouen (A Grand Quevilly)?

https://youtu.be/tjKAgIMFd34

Vous pouvez prendre rendez-vous sur mon agenda en ligne pour votre séance dans mon cabinet à Grand Quevilly (près de Rouen) ou me contacter 07.67.50.65.31 pour votre séance de sophrologie.

https://www.resalib.fr/praticien/29833-ingrid-lecoeur-sophrologue-le-grand-quevilly#newrdvmodal

Les séances proposées ne remplacent en rien un avis médical et en cas de pathologie, prenez conseil auprès de votre médecin traitant.

En attendant, vous pouvez retrouver sur ma chaîne YouTube vos affirmations positives pour vous motiver à débuter vos changement.

Sophrologie et préparation mentale (pour les sportifs, étudiants, femmes enceintes…)

400views

Vous vous sentez stressé à l’idée de devoir vivre un évènement particulier? Vous avez envie d’y faire face avec moins de stress et plus de confiance? Et si la sophrologie pouvait vous y aider? Que l’on ait un objectif de performance, de bien-être ou de réussite d’une épreuve, les stratégies que l’on va élaborer sont au coeur de notre succès. Ainsi, je vous propose de pouvoir découvrir comment sophrologie et préparation mentale (sportifs, étudiants, femmes enceintes …) fonctionnent pour vous aider à atteindre vos objectifs ou vivre l’évènement prévu avec une attitude équilibrée.

Pourquoi se préparer mentalement?

Le mental a parfois besoin d’entraînement face à certains évènements qui nous semblent plus stressants ou qui nécessitent un effort dans le temps. Il s’agit de surmonter ses difficultés mentales ou même un échec du passé qui nous a déstabilisé. Par exemple, lors d’une compétition sportive, une perte de confiance ou un manque de concentration risque de paralyser même le meilleur des athlète. Par le stress, un étudiant peut se retrouver sans la réponse qu’il connaissait pourtant la veille. Ces facteurs sont mentaux et ont leur importance dans la recherche de la réussite. Pour trouver une stratégie ,une bonne idée ou se sentir connecté à sa créativité, le calme intérieur est un très bon allié. Il ne s’agit donc pas de supprimer le stress mais d’en gérer ce qu’il crée. Ainsi, même une pensée négative se transformera rapidement en pensée positive. En se connaissant bien, on apprend également à positiver.

La préparation mentale permet donc d’élaborer et d’appliquer les stratégies nécessaires à notre réussite. Les pressions et les enjeux peuvent être multiples. Il est même possible que de nombreux facteurs extérieurs à soi puissent déclencher des émotions particulières difficiles à maîtriser. Par exemple, de nombreux échecs au permis de conduire cumulés à une peur d’avoir un accident et la nécessite de l’obtenir rapidement pour décrocher le travail espéré peuvent venir atténuer toutes nos compétences pourtant acquises. Il s’agit donc d’utiliser de façon optimale tous nos savoirs faire et savoirs être. Ainsi, une bonne préparation mentale pourra ainsi permettre d’être concentré sur la route en mettant en application tout ce que l’on sait faire même si l’examinateur est déstabilisant. Elle donne les « armes mentales » pour y faire face.

En préparation mentale, on identifie et développe nos propres ressources au service de nos projets. C’est notre cerveau qui est le meilleur outil pour atteindre un mental de performant. Des stratégies de réussite peuvent ensuite en découler. Un bon préparateur mental vous fera travailler sur vos qualités, vos émotions, votre motivation et bien-sûr votre confiance. Ainsi, la préparation aux examens, au permis, à la compétition, prise de parole en public ou même accouchement permet l’optimisation de son potentiel. Nous avons souvent besoin d’outils pour développer un mental de gagnant. En effet, il est question de revisiter ses comportements, ses méthodes, son engagement et parfois même son objectif en tant que de tel. J’aime y associer techniques de PNL et de sophrologie pour rendre ce changement naturel et efficace. Un mental de champion est une combinaison de différents facteurs qu’il est intéressant de travailler.

Comment la sophrologie se met au service de votre préparation mentale?

préparation mentale avec la sophrologie

La sophrologie est un outil adapté à la préparation mentale. Elle permet en effet de travailler à la fois sur son objectif adapté à l’écoute de soi, son bien-être, sa concentration, sa confiance en soi et son estime de soi. La préparation mentale allie ici l’idée d’optimiser ses performances et plaisir. On y apprend à développer ses ressources pour mieux gérer les différents phénomènes engendrés par la compétition et l’entraînement. Qu’ils soient d’ordre physiques, émotionnels, cognitifs ou relationnels, il s’agit de développer ses aptitudes nécessaires.

Chez un sportif par exemple, la préparation mentale peut se concentrer sur la compétition et l’entraînement. Elle peut également permettre de mieux comprendre son propre équilibre et ses fonctionnements pour concilier son objectif et son cadre professionnel, familial et social. Si certains auront besoin de travailler sur leur concentration, d’autres auront besoin de garder le plaisir des entraînements alors que d’autres privilégieront la gestion émotionnelle de l’épreuve. Il peut être aussi question de visualisation sur la réussite de tout ce qui sera appris par le coach sportif: appréhender le geste parfait, gagner en équipe, garder le mental adapté…

La méthode PREFERA pour se préparer mentalement et les apports de la sophrologie

Dans le livre La préparation mentale de Nicolas Dugay, nous y retrouvons 2 affirmations découlant des études de l’université d’Harvard: « Le bonheur influence notre santé et non l’inverse » et « le bonheur engendre la réussite et non l’inverse ».

Il en résulte que notre mental et notre aptitude au bonheur participent donc activement à nos différentes réussites. Nicolas Dugay nous apprend que « pour Martin Seligman de l’université de Pennsylvanie, créateur de la psychologie positive, le bonheur est maitrisable. En effet, il dépend des gènes à hauteur de 50%, du travail personnel pour 40% et de l’environnement extérieur pour 10% ». Ainsi, la marge de travail sur son bonheur étant de 50%, peu importe nos gènes, nous pouvons y travailler. Travailler sur ses objectifs passera donc par un travail sur son niveau de bonheur.

livre préparation mentale

Pour réussir, confiance, motivation et gestion du stress doivent être au rendez-vous. Nicolas Dugay nous détaille la méthode PREFERA :

  • P comme Plaisir: Le plaisir apporte bien-être et donc attitude positive. La sophrologie et son principe d’action positive poseront les prises de conscience nécessaires à son bien-être.
  • R comme Raison d’être: Les raisons d’être servent d’outil d’alerte ou de rappel. En revenant à soi, le pourquoi de ce que l’on fait s’en trouve clarifié.
  • E comme Exigence: L’exigence est en lien avec une organisation adaptée et la raison d’être permet alors son maintien.
  • F comme Forme: La fatigue est l’ennemi du mental. Les bonnes habitudes de vie, relaxation, relâchement sont de précieuses alliées.
  • E comme Echange: La bonne communication envers soi-même et envers les autres apporte amélioration, confiance et reconnaissance.
  • R comme Réussite: Savoir définir ce qu’est pour soi la réussite. La bienveillance est nécessaire envers soi sur le chemin de son apprentissage.
  • A comme Amour de soi: l’estime de soi permet un discours intérieur positif et valorise ses forces comme ses faiblesses.

Pour en lire davantage sur cette méthode, vous pouvez retrouver le livre
La préparation mentale de Nicolas Dugay ici.

Prendre rendez-vous pour votre programme de sophrologie et préparation mentale (sportifs, étudiants, femmes enceintes…)

Sophrologie Stress 76
Recommandée dans le magazine ELLE

Pour bénéficier de l’accompagnement que je propose avec la sophrologie, vous pouvez prendre votre rendez-vous en ligne ci-dessous (Mon cabinet se situe à Grand Quevilly près de Rouen) ou me contacter directement au 07.67.50.65.31 :

[

Pour bénéficier de l’accompagnement que je propose avec l’hypnose, vous pouvez prendre votre rendez-vous en ligne ci-dessous (Mon cabinet se situe à Grand Quevilly près de Rouen) ou me contacter directement au 07.67.50.65.31 :

 

https://www.resalib.fr/praticien/29833-ingrid-lecoeur-sophrologue-le-grand-quevilly#newrdvmodal

Les séances proposées ne remplacent en rien un avis médical et en cas de pathologie, prenez conseil auprès de votre médecin traitant.

En attendant, vous pouvez retrouver sur ma chaîne YouTube vos affirmations positives pour vous motiver à débuter vos changement

Comment retrouver une alimentation saine?

1- Manger sainement à l’écoute de son corps

Sain vient de santé. Ce sera une alimentation que vous ressentirez comme bénéfique. Vous y sélectionnerez vos aliments avec très certainement moins de produits industriels et plus de produits naturels. On mise davantage sur ce qui est accord avec l’énergie dont nous avons besoin dans notre quotidien.

2- Une relation sereine avec la nourriture

Une alimentation saine c’est aussi une alimentation sereine. C’est une alimentation où il n’y a ni frustrations, de privations ou « sensation de crises ». Il ne s’agit pas de s’interdire trop de choses (sauf bien-sûr avis médical). La flexibilité que l’on s’accorde est essentielle. L’écoute de soi permet cela de manière facile est agréable. Revenir à une alimentation saine ce n’est pas se couper de notre vie sociale mais progressivement trouver la manière dont on peut la vivre en parfait accord avec ce que nous communique notre corps.

3- Un rythme alimentaire qui vous ressemble

Très certainement, il y a des aliments que vous digérerez très bien et d’autres moins. Peut-être il y a également des horaires qui vous conviennent mieux que d’autres. Ces horaires peuvent avoir des répercutions sur votre sommeil, niveau d’énergie dans la journée, humeur, confort digestif… Nous nous habituons aussi parfois à ce qui est inconfortable. Une alimentation saine doit vous correspondre. Il s’agit de s’écouter sans se forcer.

Manger sain c’est manger de façon à faire attention à son corps, ses émotions et son mental. Je sais à quel point certaines idées ont besoin d’un déclic ou d’une attention que l’on se porte à laquelle nous ne sommes pas habitués. C’est pourquoi, j’ai crée le programme une alimentation sereine, pour vous accompagner sur le chemin de votre bien-être.

Prendre votre 1er rendez-vous du programme alimentation sereine

Sophrologie rouen
Parution dans le Magazine ELLE du 07/02/2020

Je suis Ingrid Lecoeur, sophrologue et praticienne en Hypnose Ericksonienne spécialisée dans la perte de poids et l’arrêt du tabac. Je pense que tout changement doit se faire dans l’écoute de soi et de ses émotions. Pour cela, je vous propose de vous accompagner pour aller à la rencontre de vous-même et créer ces changements qui vous tiennent à coeur. 

Pour bénéficier de l’accompagnement que je propose avec l’hypnose, vous pouvez prendre votre rendez-vous en ligne ci-dessous (Mon cabinet se situe à Grand Quevilly près de Rouen) ou me contacter directement au 07.67.50.65.31 :

 

https://www.resalib.fr/praticien/29833-ingrid-lecoeur-sophrologue-le-grand-quevilly#newrdvmodal

Les séances proposées ne remplacent en rien un avis médical et en cas de pathologie, prenez conseil auprès de votre médecin traitant.

Dans mon programme une alimentation sereine, nous pouvons également se demander comment retrouver une alimentation saine. En tant que sophrologue et praticienne en hypnose, je suis là pour vous aider à trouver vos propres solutions. Il se peut également que vous souhaitiez changer un comportement alimentaire qui ne vous convient pas. Nous pouvons y aborder:

  • Les bonnes habitudes alimentaires si par exemple le grignotage et/ou l’alimentation émotionnelle sont trop présentes
  • Le retour aux sensations de faim ou de satiété si par exemple ces sensations ont été oubliée ou sont trop difficile à respectées
  • Le retour à des portions qui correspondent davantage à nos besoins énergétiques si, par exemple, vous sentez que vos quantités ne correspondent plus à vos réels besoins
  • Les évènements du quotidien, stress, anxiété, deuil que vous ressentez liés à votre prise de poids

Chaque programme est personnalisé et je ne suis pas là pour donner des conseils nutritionnels. Je suis là pour vous accompagner vers l’écoute de votre corps et de vos émotions. Ainsi, je vous donne un cahier que j’ai crée que vous pouvez utiliser comme un outil vous permettant les prises de conscience nécessaires.

En attendant, vous pouvez retrouver sur ma chaîne YouTube vos affirmations positives pour vous motiver à débuter vos changements.

L’Art de se créer de beaux souvenirs

354views

2020 a été une année tellement imprévisible que je me suis aperçue en fin d’année qu’à part mon cahier avec mes 3 bons moments de la journée, je n avais pas pris le temps de me constituer d’autres moyens de me souvenir des différentes étapes de cette année. Ainsi, j’ ai décide de remédier à celui pour 2021. Je me suis procurée le livre de  M Meik WIKING L’Art de se créer de beaux souvenirs (dont j’ avais adore le livre Le livre du Hygge).

L’auteur nous rappelle un des facteurs communs de ceux qui souffrent ou ont souffert de dépression : ils rencontrent des difficultés d’éprouver de la joie et ne parviennent pas non plus à se souvenir des moments où ils en ont ressenti. De plus, ils ont tendance à ruminer des évènements négatifs.

L'Art de se créer de beaux souvenirs

8 ingrédients pour se fabriquer des beaux souvenirs


➡️La force des 1eres fois: les 1ères fois nous laissent un souvenir plus marquant. Quelle 1ère fois avez-vous envie de vivre cette année?

➡️ L’utilisation de tous les sens: « plus les sens seront mis à contribution plus les souvenirs seront précis ». Par exemple, il nous rappelle que « les bons souvenirs ont une bande son ».

➡️ L’attention que l’on porte à ce souvenir « L’écart véritable de la mémoire c’est l’art de l’attention »

➡️Les moments significatifs « sans le moindre doute, nombre de nos moments mémorables et significatifs proviennent de la connexion aux autres « . Les bons souvenirs peuvent aussi être des tournants de vie ou des Caps. « Les beaux souvenirs sont aussi des moments où nous devenons ce que nous rêvons d’être »

➡️Les émotions liées à ce souvenir: ce qui fait battre notre coeur

➡️ L’histoire que l’on raconte autour de ce souvenir pour éviter qu’il ne s’efface

➡️Ce que l’on a conservé : Mots, photos, sons, objets.

Mes astuces préférées de L’Art de se créer de beaux souvenirs

❤️ »Quand vous choisissez une activité, demandez vous quelle est celle dont vous vous souviendrez dans 10 ans. »

❤️ »Gardez le meilleur pour la fin « De nombreuses études démontrent que nos souvenirs d un évènement sont nettement influencés par le pic et la fin »

❤️ »Faites que votre progression participé à l’expérience »

❤️ Externaliser ses souvenirs. Par exemple sur un blog ou un réseau social

En espérant que cette lecture vous aura inspiré, je vous propose de retrouver sur ma chaîne YouTube un temps de visualisation d’un bon souvenir.

Retrouvez également mes lectures préférées sur mon compte instagram:

https://www.instagram.com/ingrid_lecoeur/

Livre pratique de la gratitude

Je vous présente aujourd’hui un livre que je trouve inspirant en cette prériode de fin d’année: « Pratique de la gratitude l’art d’être déjà heureux » de Jean-François Thiriet des éditions Souffle d’OR. La gratitude est intéressante à entretenir pour notre cerveau et pour notre système nerveux. C’est pourquoi, dans le cahier à compléter que j’offre lors de mes accompagnements avec « Une alimentation sereine, je propose de noter chaque jour 3 évènements positifs de sa journée. Cette simple habitude augmente sa capacité à voir le bon dans sa vie.

Les bénéfices de la pratique de la gratitude

La pratique de la gratitude nous amène à nous concentrer sur ce que nous avons et nous apporte un bien-être émotionnel. « Quand nous pratiquons la gratitude, nous vivons l’expérience (prendre conscience), nous apprécions l’expérience (reconnaître) et amplifions cette expérience (apprécier), soit au moment où nous la vivions soit au moment où nous nous remémorons l’expérience. »

La pratique de la gratitude nécessite également de l’exprimer. « Pour être en bonne santé mentale, il ne suffit pas de donner du sens aux évènements de sa vie, il faut que ce sens soit positif« . Alors, la citation de William Arthur Ward complète de façon intéressante cette idée. « Ressentir de la gratitude et ne pas l’exprimer, c’est comme emballé un cadeau et ne jamais l’offrir ».

Voici un proverbe que l’auteur nous propose « Quand une personne apprécie la qualité du vert de son herbe, elle est moins encline à envier la verdure de celle de son voisin ».

Ainsi, en plus de nous sortir de la comparaison, elle contribue à diminuer l’impact des évènements et des émotions négatives.

Livre pratique de la gratitude

Pratiquer la gratitude permet donc de vivre plus pleinement des émotions positives ce qui impacte notre capacité à être heureux. En se sentant plus satisfait de notre vie, nous savourons d’autant plus chaque évènement.

Notre discours intérieur étant plus positif, il est également plus facile de se parler « comme nous pourrions parler à un ami ». Cela contribue également indirectement à l’estime de soi.

Un exercice de gratitude pour votre corps

Je vous propose sur ma chaîne YouTube un scan corporel. Je vous y propose de remercier chaque partie de votre corps pour ce qu’elle fait pour vous. Inspiré du livre Pratique de la gratitude, il s’agit de vous proposer de manière concrète un exercice que vous pourrez refaire chez vous.

Mes conseils pour pratiquer la sophrologie ou l’auto-hypnose chez soi et profiter pleinement des bénéfices de vos séances

435views

Lorsque nous débutons en sophrologie ou auto-hypnose, nous cherchons souvent une manière optimale de profiter de ces temps que l’on s’accorde. C’est pourquoi, je vous propose aujourd’hui mes conseils pour pratiquer la sophrologie ou l’auto-hypnose chez soi.

1- Prenez un temps pour identifier votre « Pourquoi? »

Lorsque l’on veut mettre une nouvelle habitude en place ou définir un nouvel objectif cette question est essentielle. Pourquoi est-ce si important pour soi? Qu’est ce que cela va améliorer dans son quotidien?

Ces 2 pratiques permettent d’avancer vers une multitude d’objectifs: se détendre, évacuer le stress, se ressourcer, avancer dans sa perte de poids, lors d’un sevrage tabagique

Quoiqu’il en soit, ces pratiques participent naturellement à la réduction du stress et de l’anxiété, renforcent le système immunitaire tout comme la concentration et l’émergence des émotions positives.

2- Choisissez une musique ou un enregistrement pour vous accompagner

Une musique peut changer notre physiologie! Elle peut nous apporter du calme, de la joie (et même pour certaines nous rendre triste ou nostalgique). C’est pourquoi, il est intéressant d’utiliser ses effets pour vous aider dans la pratique de la sophrologie ou de l’auto-hypnose chez soi.

Si vous ressentez le besoin d’être accompagné par une voix, j’aime, pour ma part, donner des enregistrements correspondants aux séances que je propose. Cela permet de garder la même voix et de continuer à avancer vers l’objectif déterminé dans la séance. Je vous propose également de découvrir gratuitement une visualisation positive de sophrologie grâce cet enregistrement de 10 minutes que je vous offre ici: https://booster-mon-bien-etre.systeme.io/sophrologie

3- Installez-vous confortablement

conseils pour pratiquer la sophrologie ou l'auto-hypnose chez soi
  • Vous pouvez vivre une séance de sophrologie: en position debout ou assise pour les exercices de relaxation dynamique et assise ou allongée pour la visualisation. L’auto-hypnose peut, quant à elle, se pratiquer dans la position de votre choix (oui oui même debout!)
  • Profitez d’un moment où vous pouvez vous isolez et en déterminant à l’avance le temps que vous pouvez y consacrer. Comme dans toute pratique, c’est la régularité qui vous apportera le plus de bénéfices plus que la durée. 5 minutes avec une respiration profonde peuvent vous apporter un apaisement qui se prolongera sur les 4-5H à venir!
  • Vous pouvez vous entourer de coussins, et/ou plaids et d’écouteurs pour vous immerger plus facilement dans les sensations souhaitées.
  • Si vous souhaitez en faire une habitude régulière, déterminez à l’avance les moments où vous souhaitez la pratiquer. Ainsi, cela sera plus fluide pour vous. Nous pouvons passer toute une semaine en souhaitant faire quelque chose sans jamais le faire parce que cela n’est pas calé clairement dans notre emploi du temps.

4- Ecoutez vous lorsque vous pratiquez la sophrologie ou l’auto-hypnose

conseils pour pratiquer la sophrologie ou l'auto-hypnose chez soi

Ce dernier conseil est peut-être le plus important: Ecoutez vous pendant ces temps que vous vous offrez. Bien-sûr il faut bien débuter quelque part! Chaque conseil au début peut nous faire avancer. Cependant, l’important est surtout d’être dans un moment agréable qui vous fait du bien. Comme dans chaque courant, tout le monde n’est pas d’accord et c’est d’ailleurs ce qui en fait sa richesse! Vous pouvez donc davantage vous focalisez sur les bénéfices ressentis, plus que l’exactitude de la pratique! Des prises de conscience se font naturellement avec une meilleure compréhension de soi.

Pour vous faire accompagner dans la pratique de la sophrologie et de l’hypnose…

Sophrologie rouen
Parution dans le Magazine ELLE du 07/02/2020

Vous pouvez prendre rendez-vous sur mon agenda en ligne dans mon cabinet à Grand Quevilly (près de Rouen 76) ou me contacter 07.67.50.65.31.

 

https://www.resalib.fr/praticien/29833-ingrid-lecoeur-sophrologue-le-grand-quevilly#newrdvmodal

Les séances proposées ne remplacent en rien un avis médical et en cas de pathologie, prenez conseil auprès de votre médecin traitant.

Vous pouvez me retrouver sur ma chaîne YouTube. Je vous y propose des temps de relaxation et d’affirmations positives que je met à jour régulièrement.

Etre plus heureux avec le développement personnel

Aujourd’hui, j’ai choisi de vous exposer comment être plus heureux avec le développement personnel. En effet, on peut être tenté de lire de nombreux livres voire même de devenir un véritable puis de connaissance à ce sujet sans pour autant voir de changement dans sa vie. Je pense que le développement personnel se vit et se pratique dans son quotidien. C’est pourquoi, j’ai choisi la cohérence cardiaque, l’hypnose, la sophrologie et l‘EFT comme outil d’accompagnement. Ces méthodes offrent une possibilité d’être autonome et c’est même leur pratique régulière qui va les rendre efficace plus rapidement.

Le développement personnel c’est quoi?

Le développement personnel est la notion de chercher à se développer personnellement pour devenir quelqu’un de meilleur. On y cherche à développer son état de conscience pour parvenir à mieux gérer ses émotions et reprendre les rennes de sa vie. Ainsi, on se sent plus positif et on y apprend à prendre davantage de recul. En gérant mieux sa relation avec soi-même, nous gérons mieux notre relation avec les autres.

Les piliers du développement personnel pour être plus heureux

Le développement personnel permet de travailler sur soi pour créer la personne que l’on a envie d’incarner. Pour cela, 3 piliers sont classiquement présentés:

  • Créer sa vision. Il s’agit d’une tendance, d’une direction que l’on choisit. Ce fil conducteur permet de moins subir la pression de l’environnement. L’extérieur aura beaucoup moins d’impacts sur nos ressentis. Le grand pourquoi de ce que met en place rend chaque imprévu plus facilement franchissable.
  • Améliorer son état interne et donc travailler sur ses émotions. Notre vision de notre chemin impactera positivement nos émotions. Travailler sur ses émotions ne se fait pas du jour au lendemain et c’est peut-être même le chemin de toute une vie. C’est pour cela qu’il est important de mettre en place concrètement dans sa vie tout ce que l’on peut y apprendre.
  • Lorsque nos émotions sont plus positives, on se parle plus positivement et on parle aussi à son entourage plus positivement. Le développement personnel, c’est aussi la communication envers soi-même et donc avec l’autre qui s’améliore.

Au delà de la pensée positive, on parle de la pensée constructive. Il s’agit d’une amélioration continue. Quoiqu’il arrive, nous apprenons de chaque situation et à les réglages nécessaires. Personne ne peut le faire à notre place. Il n’y a pas de recette toute faite mais des outils. Si vous en ressentez le besoin, c’est donc à vous de les choisir et les expérimenter. Chaque chemin est individuel et unique.

Vous aimez recevoir des astuces bien-être dans votre boîte mail?

Alors, il n’y a plus qu’à cliquer ici :

⬇

https://booster-mon-bien-etre.systeme.io/sophrologie

Prendre rendez-vous pour votre programme de sophrologie ou d’hypnose pour booster votre bien-être

Sophrologie Stress 76
Recommandée dans le magazine ELLE

Pour bénéficier de l’accompagnement que je propose avec la sophrologie, vous pouvez prendre votre rendez-vous en ligne ci-dessous (Mon cabinet se situe à Grand Quevilly près de Rouen) ou me contacter directement au 07.67.50.65.31 :

[

 

https://www.resalib.fr/praticien/29833-ingrid-lecoeur-sophrologue-le-grand-quevilly#newrdvmodal

Les séances proposées ne remplacent en rien un avis médical et en cas de pathologie, prenez conseil auprès de votre médecin traitant.

En attendant, vous pouvez retrouver sur ma chaîne YouTube vos affirmations positives pour vous motiver à débuter vos changement.

Les ressources insoupçonnées de la colère

413views

Mon titre « Les ressources insoupçonnées de la colère » est directement inspiré du titre du livre de Marshall B. Rosenberg. « La communication non violente nous apprend en effet que la colère est le signal d’alarme de notre déconnexion avec nos besoins ». Vu sous cet angle et le contexte actuel, nous comprenons aussi tout à fait le climat de ces dernières semaines. Seulement une fois qu’on a su écouter ce signal, on en fait quoi? En quoi, peut-il être une ressource?

Définition de la colère

La colère est une émotion. Emotion vient de « emovere » soit « mouvement qui va vers l’extérieur ». Il s’agit même d’une émotion archaïque. C’est donc un mécanisme de défense qui peut assurer parfois notre survis.

Elle nous pose problème la plupart du temps dans notre rapport aux autres. Il nous manque souvent de bons outils pour l’exprimer sans agressivité. La communication non violente nous apprend à l’exprimer avec le message « Je ». Par exemple, « quand tu arrives systématiquement en retard à nos rendez-vous, je ne me sens pas respecté. J’ai le sentiment que tu n’as pas compris l’enjeu pour moi que l’on puisse commencer et finir nos échanges aux horaires prévus. Ce que je te demande à l’avenir, c’est d’être ponctuel. » Ici, la colère est exprimée avec douceur et avec une demande forte.

Pourquoi apprendre à vivre sa colère autrement?

Lorsque l’on est en colère, nous fabriquons du cortisol et donc l’hormone du stress. 5 minutes de colère se traduisent par 5H durant lesquelles toutes nos défenses immunitaires sont réduites. De plus, nous sommes fragiles émotionnellement durant toute cette période. Ainsi, un soucis au travail à 15H peut avoir des répercussions à la maison avec notre famille à 19H. Le cortisol stocke les graisses et empêche la régulation de nos émotions. C’est pourquoi pour travailler sur votre physiologie si cela arrive, la cohérence cardiaque est un outil merveilleux qui peut se travailler en parallèle.

La bonne nouvelle est que quelque soit notre âge et notre éducation la communication non violente peut nous aider. L’idée est de mettre la colère au service de son développement personnel, de sa réussite et de ses relations.

La communication non violente et la colère

La communication non violente

J’aime beaucoup la communication non violente car elle vise à tenter de trouver un moyen de combler nos besoins. Par conséquent, elle nous propose un mode d’expression participant à notre bien-être mais aussi celui de notre entourage. Nous y prenons aussi conscience des pensées intérieures qui provoquent notre colère. En effet, n’avez-vous pas déjà remarqué, par exemple, que le même comportement d’un enfant peut mettre en colère un des parent et pas du tout l’autre? Ainsi, notre colère parle aussi de nous. On y parle donc de besoins insatisfaits. Le vocabulaire nous manque la plupart du temps et parfois même la compréhension de ce besoin.

Comment la colère peut-elle alors être positive?

« Lorsque nous sommes reliés à nos besoins, la colère n’aura plus lieu d’être. L’émotion n’a pas été réprimée, mais elle s’est transformée en sentiment de service de nos besoins ». En communiquant avec nos besoins, nous nous éloignons aussi du fait que les autres ont tort.

Alors la colère n’est pas l’émotion la plus agréable à ressentir. Pourtant, nous la ressentons tous. Se dire « calme toi » ne sert la plupart du temps à rien. Il est donc plutôt conseillé de l’accueillir que de la cacher et faire comme si elle n’était pas là. Elle a, en effet, le don de savoir ressortir d’une manière ou d’une autre. Peut-être a-t-on besoin de s’isoler? Parfois quelques instants suffisent pour en comprendre le vrai déclencheur. Cela permet donc de mettre le doigt sur l’image ou le jugement qui nous met en colère. Marshall B. Rosenberg nous conseille de faire cela en introspection et en silence, ne rien exprimer à voix haute. « Nous prenons simplement conscience du fait que notre colère ne résulte pas des actes des autres mais de l’évaluation que l’on en fait ». Ainsi, cela va aider à comprendre le besoin qui s’y cache.

Le dialogue avec l’autre pourra alors s’ouvrir par la suite. C’est donc seulement ici que nous indiquerons à l’autre :

  • ce qui nous a mis en colère,
  • ce que nous ressentons,
  • nos besoins insatisfaits
  • et avec une demande claire

Ainsi, vu comme cela, nous pouvons comprendre que la colère peut aussi nous faire avancer dans notre rapport à l’autre. Je pense aussi qu’elle nous permet de faire bouger certaines situations. Elle nous donne parfois l’énergie de soulever des montagnes si on contacte l’aspect le plus positif. Etant une émotion qui peut être également destructrice pour soi-même, ces idées sont très intéressantes. Il ne s’agit pas d’être parfait mais d’observer toute la transformation dont nous sommes capables.

Il y a également cette idée que plus nous nous connaissons nous-même plus nous comprenons également notre entourage.

Un accompagnement pour la colère quand on n’arrive pas à la transformer?

La colère lorsqu’elle est trop présente, incomprise ou trop difficile à évacuer peut faire l’objet d’un accompagnement. En effet, il arrive que notre colère appartienne à notre quotidien et qu’elle ne finisse par s’exprimer que par la « goutte d’eau qui fait déborder le vase ». Le pourquoi de notre colère est devenu complètement flou et appartient à un mal-être trop présent. Dans ce cas, je pense qu’il faut avant tout prendre un temps pour soi pour renouer avec soi-même.

Les outils que je propose pour cela:

La sophrologie apporte une aide précieuse dans la conscience de soi. Elle vise entre autre à améliorer son bien-être et son quotidien en proposant des outils à faire chez soi. Visualisation et suggestions positives permettent au fur et à mesure de l’accompagnement d’instaurer un état de bien-être. La colère peut d’ailleurs faire partie d’une des séances proposées dans mon programme vivre sans stress.

Si vous souhaitez bénéficier de 10 minutes de visualisation positive, vous pouvez vous inscrire ici:

https://booster-mon-bien-etre.systeme.io/sophrologie

L’hypnose peut viser de travailler avec ses mécanismes inconscients et ses schémas de pensées. J’aime l’hypnose Ericksonienne car elle propose également de renouer avec soi-même à l’aide de métaphores et de manière très libre. L’apprentissage de l’auto-hypnose au fil des séances est également une belle manière de partir à l’exploration de soi-même.

L’EFT peut très bien se combiner avec les 2 méthodes précédentes en proposant un outil pour évacuer. Cette technique de libération des émotions allie le fait de « tapoter » sur des points connus en acupuncture (sans la précision des aiguilles) avec un accueil de ses émotions pour pouvoir aller vers des ressentis et donc des affirmations de plus en plus positives.

Je vous ai également préparer de nouvelles affirmations positives sur ma chaîne YouTube sur ce sujet.

Hypnose ou sophrologie : comment choisir?

312views

Hypnose ou sophrologie : comment choisir lorsque l’on prend son rendez-vous? Quelle est la technique plus efficace? Sophrologue et praticienne en hypnose Ericksonienne, j’ai crée des 3 programmes en fonction de mes spécialités. Lorsque l’on ne connait ni l’un ni l’autre, on peut se demander ce qui va nous convenir le mieux.

Les points communs entre l’hypnose et la sophrologie

L’hypnose et la sophrologie font appels à nos ressources intérieures. La sophrologie s’est inspirée de l’hypnose notamment par le principe de suggestion positive. Le but est dans les deux cas d’accéder à nos solutions pour aller vers quelque chose de plus positif. Cérébralement, nous pouvons nous retrouver dans le même état mais la manière d’y accéder et de se trouver nos propres solutions sont différentes.

L’hypnose et la sophrologie sont des thérapies brèves. L’idée est donc en général de faire un accompagnement sur 1 à 15 séances selon son objectif et son besoin. L’objectif est déterminé par vous. Le sophrologue ou l’hypnothérapeute sont là pour vous accompagner à trouver ce que vous vous souhaitez réellement. Si vous vous sentez dans le flou, le temps conversationnel est là pour vous aider à rendre plus clairs.

Ces deux pratiques nous proposent des outils à refaire chez soi. La sophrologie propose des exercices de relaxation dynamique et des temps de visualisation ou suggestion positive. L’hypnose propose l’auto-hypnose. Pour ma part, j’offre des enregistrements d’une dizaine de minutes à réécouter entre les séances dans les deux cas.

Les différences entre l’hypnose et la sophrologie

Hypnose ou sophrologie : comment choisir

L’hypnose

En hypnose, nous parlons d’inconscient. L’idée est de se libérer d’un comportement, une émotion ou une croyance que l’on ne comprend pas toujours. Si nous ressentons un conflit interne entre ce que l’on fait et ce que l’on se souhaite, il est alors intéressant de rassembler ces deux parties de nous. Il s’agit de mettre en place de façon consciente ou inconsciente quelque chose de nouveau pour trouver ou retrouver un état désiré. Certains courants d’hypnose ne donneront pas particulièrement de temps au corps. Je préfère, quant à moi, utiliser l’hypnose pour revenir dans la compréhension de notre corps. Spécialisée dans la perte de poids et l’arrêt de tabac, le corps a une place centrale et son écoute est selon moi essentielle. J’associe d’ailleurs la cohérence cardiaque à ma pratique.

La sophrologie

En sophrologie, nous parlons davantage de conscient. La place au corps y est centrale quelque soit les courants de sophrologie. On y utilise de façon consciente ses ressources, son énergie pour renforcer le positif en soi. Particulièrement reconnue pour la gestion du stress, la préparation mentale et le sommeil, on cherche à développer son potentiel pour booster son bien-être ou améliorer sa condition. Les enfants sont souvent attirés par la sophrologie car les exercices de relaxation dynamique peuvent se faire facilement sous forme de jeux. Ils y évoluent rapidement et cela permet également un temps d’échange en famille lorsque le besoin s’en fait ressentir.

Que se passe-t-il pendant une séance d’hypnose?

Hypnose ou sophrologie : comment choisir

Lors d’une séance d’hypnose Ericksonienne, suite à la détermination d’objectifs, vient le temps d’hypnose personnalisé. Il débute par un climat de détente avant de dériver tranquillement vers l’état hypnotique. C’est dans cet état que notre part créative est également plus développée. On s’y trouve de nombreuses solutions et on se donne la possibilité de se les appliquer consciemment ou inconsciemment. Il n’y a pas de bonne manière de vivre sa séance d’hypnose. Que l’on se rappelle de la globalité de la séance ou uniquement du début ne rendra pas une séance plus ou moins efficace. L’efficacité de la séance réside biensûr également dans votre motivation à changer les choses ! J’aime débuter la première séance en présentant des techniques d’auto-hypnose à refaire chez soi.

Que se passe-t-il pendant une séance de sophrologie?

Hypnose ou sophrologie : comment choisir

La sophrologie peut être vue comme une technique d’intériorisation. L’idée est de prendre conscience de ses ressentis mais aussi de la manière dont on peut stimuler son potentiel. Certains exercices peuvent se rapprocher des techniques méditatives: on y prend le temps de se recentrer sur soi. Les séances durent de 45 minutes à 1h15 selon vos besoins. En général, j’aime proposer des séances d’1h15 afin d’avoir un temps conversationnel pour échanger sur vos ressentis.

La séance se répartie en 2 temps: la relaxation dynamique et la sophronisation. La relaxation dynamique s’inspire principalement du yoga. Entre 1 et 4 exercices peuvent vous être proposés. L’enchaînement de ces exercices a pour but de travailler sa respiration et prendre conscience de sa capacité à relâcher son corps. Ces exercices peuvent facilement se refaire à la maison en routine bien-être. Ils peuvent se faire debout ou assis. La sophronisation est un temps de visualisation et suggestion positive où on peut approfondir la détente et activer ses ressources. Ce temps peut se pratiquer allongé ou assis.

Le nombre de séances est variable et dépend à la fois de vos besoins et du temps que vous souhaitez y consacrer. Traditionnellement, entre 8 et 12 séances permettent un travail en profondeur et une autonomie quant à la pratique. Elles peuvent s’espacer de 1 semaine à 1 mois (l’idéal étant 1 semaine).

Pourquoi je propose des séances d’hypnose et de sophrologie?

Vous l’aurez compris, ces deux pratiques sont complémentaires. Je considère que certaines thématiques peuvent être vues sous les deux angles tels que la gestion des émotions par exemple.

J’ai choisi de proposer l’hypnose dans la gestion de l’alimentation émotionnelle et le sevrage tabagique. Selon moi, le nombre de séances y est plus court et permet de véritables transformations. Je me suis formée chez Ellipsy qui est une école que je ne peux que recommander tant la pratique y est épanouissante. J’ai choisi ce centre de formation (où je continue à explorer d’autres thème tels que la systémie) pour la pratique qu’elle propose, ses labels et ses fondateurs qui sont à l’écoute de nos questions.

J’ai choisi de me former ensuite à la sophrologie à l’institut très connu de Catherine Aliotta (L’institut de Formation à la sophrologie). Cette technique me semble également idéale pour se préparer mentalement aux évènements à venir qui sont source de stress, la gestion de l’anxiété et du sommeil mais également en complément d’un suivis pathologiques. Pour ma part, j’aime proposer la sophrologie sur les suivis de grossesse, PMA, préparation mentale aux examens, stress au travail ou troubles du sommeil.

L’important est également que vous puissiez y choisir la technique qui vous inspire le plus. En effet, il s’agit que vous vous sentiez à l’aise et curieux à l’idée de pratiquer l’un ou l’autre. Beaucoup de thématiques peuvent aborder sous les 2 angles suivant celui qui vous attirent le plus. Pour ma part, j’adapte l’un ou l’autre à ce qui fonctionne le mieux pour le consultant.

Prendre rendez-vous pour votre programme d’hypnose ou de sophrologie (76) pour améliorer son bien-être

Parution dans le Magazine ELLE du 07/02/2020
Parution du Magazine ELLE du 07/02/2020

Vous pouvez prendre rendez-vous sur mon agenda en ligne dans mon cabinet à Grand Quevilly (près de Rouen 76) ou me contacter 07.67.50.65.31:

 

https://www.resalib.fr/praticien/29833-ingrid-lecoeur-sophrologue-le-grand-quevilly#newrdvmodal

Les séances proposées ne remplacent en rien un avis médical et en cas de pathologie, prenez conseil auprès de votre médecin traitant.

Vous souhaitez tester dès aujourd’hui 10 minutes de visualisation positive?

Inscrivez vous ici et recevez un enregistrement directement dans votre boîte mail.

Gérer son équilibre temps énergie

Gérer son équilibre temps énergie est parfois le dilemne de la rentrée. De nouvelles choses se mettent en place et nous en abandonnons certaines.

Notre niveau d’énergie définit notre qualité de vie. Lorsque nous sommes en forme, nous sommes plus positifs, plus sereins, avec plus grande capacité de prendre du recul, plus productifs…

Le temps défile et la rentrée met en lumière notre capacité à le réorganiser. Seulement, si nous ne passons pas de temps pour récupérer ou veiller sur notre énergie, nous pouvons aussi en perdre. En effet, fatigués, nous nous sentons plus vite submergés et irrités.

Alors comment trouver cet équilibre parfait?

Gérer son équilibre temps énergie

Je me suis à nouveau posée cette question dernièrement ayant eu tendance à parfois m’éparpiller dans mes recherches et mon organisation personnelle. Si certaines de mes habitudes étaient bien ancrées, d’autres ont mérités un soin plus particulier.

En redéfinissant mes objectifs personnels de rentrée et aussi le temps que je devais y consacrer, j’ai décidé de recadrer certaines de mes habitudes. J’ai donc choisi de partager avec vous ces rappels qui m’ont aidés.

1- Identifier les perturbateurs de votre équilibre temps énergie

Quels sont les perturbateurs que vous pouvez identifier dans votre quotidien? Certains doivent-ils être supprimés? D’autres ont ils besoin d’être recadrés? Il ne s’agit pas de tout supprimer mais de garder uniquement ceux qui vous font réellement plaisir dans un temps qui vous semblent intéressants et raisonnables.

Les notifications de mails ou réseaux sociaux n’ont la plupart du temps que très peu d’utilité mais viennent nous déconcentrer. Qui n’a pas déjà passé 30 minutes sur Youtube à la suite d’une notification alors qu’à la base le téléphone était sorti pour mener une action bien précise?

Accordez vous le maximum de bienveillance. L’important est que votre temps soit réparti selon votre propre équilibre. Pour certains, il s’agira simplement de passer le temps de télévision de 3H à 1H. Ces 2 heures peuvent, par exemple, être très bénéfiques pour allonger le temps sommeil et donc accorder à notre énergie à venir. Pour d’autres, il s’agira plutôt d’éteindre la télévision et la remplacer par la lecture.

2- Le cas particulier de son environnement de travail

Avoir un espace de travail propre et rangé semble aller de soi. Il est également intéressant de savoir si nous nous sentons plus productif dans le silence, avec une musique de concentration ou une musique stimulante.

Pour reprendre mon exemple, je suis amenée à passer plus de temps derrière mon écran dernièrement. Je me suis donc achetée un nouveau bureau où il n’y a que mon ordinateur, un bloc de papier et un stylo. Aucune distraction visuelle ou auditive me concernant. Cela peut paraître très scolaire! Remarquez votre niveau d’énergie et d’efficacité après 30 minutes de travail dans cette configuration. Cela m’a parfois permis d’effectuer une tâche en deux fois moins de temps.

J’aime la technique du Pomodoro qui consiste à rester focalisé sur son travail pendant 25 minutes et s’accorder une pause de 5 minutes pour vérifier par exemple son téléphone, ses mails… L’idée est de faire cela 4 fois avant de prendre une pause de 30 minutes et recommencer si besoin.

Prendre le temps de bien caler votre chaise de bureau afin qu’il y ait le moins de tensions possibles et le plus confort est également important. Une bonne luminosité et une pièce aérée sera d’autant plus agréable.

3- Prenez des pauses

Les pauses sont précieuses! Se bloquer du temps libre pour se régénérer est essentiel. Cela permet de prendre du recul ce qui est bon pour son niveau d’énergie et sa créativité. Faire des séances de cohérence cardiaque, sophrologie, méditation ou auto-hypnose permet d’optimiser son niveau d’énergie, de concentration et sont tout simplement bénéfiques à notre état d’esprit.

En prenant du temps pour soi, on se rend également beaucoup plus disponible par la suite pour notre entourage. Prendre du temps pour découvrir ses passions, ses talents et les développer augmente aussi sa dopamine et donc son niveau d’énergie.

Repérez vos moments de « coup de pompe ». Ce sont aussi de précieux indicateurs. Lorsque l’on est fatigué, une pause sera au final un vrai gain de temps!

Posez vous la question: quelles sont vos heures les plus créatives et productives? Respecter votre propre rythme vous permettra de gagner en efficacité et en plaisir.

4- Prendre soin de son alimentation

Vous savez comme je suis attachée à l’alimentation consciente. (pour en savoir plus, vous pouvez également retrouver mon programme une alimentation sereine ici). Notre alimentation est une de nos meilleures alliées. Prendre le temps de choisir des aliments qui nous font du bien est essentiel. Si vous aimez cuisiner prenez ce temps pour vous. Si vous n’aimez pas, choisissez des aliments sains et savoureux qui ne demandent que très peu de préparation.

5- Prendre soin de son sommeil pour être en énergie

Un sommeil de bonne qualité sur une durée qui nous convient permet de mieux profiter de nos journées. J’entends très régulièrement des personnes qui ont l’impression que c’est une perte de temps. De plus, lorsque l’on a conscience que « pour être bien », il nous faut plus de temps que la moyenne, il est fréquent que l’on ne s’accorde pas ce temps pourtant nécessaire. J’en ai fait moi même l’expérience! Le meilleur moyen qui permet de s’auto-discipliner est, selon moi, d’observer tout ce qu’un sommeil plus long nous permet de faire en journée. Constater soi-même ses propres bénéfices motivera à se coucher et s’endormir plus tôt. Avoir des horaires réguliers de lever et de coucher permet également de mieux recharger ses batteries.

6- Planifiez vos routines pour gérer votre équilibre temps énergie

Pour éviter les coups de mou en semaine, répartissez vos tâches en fonction de ce que vous avez noté sur votre propre rythme. Cela permet de garder l’esprit clair et d’éviter la procrastination. Ainsi, nous ne perdons pas de temps à nous demander ce que l’on va faire pendant 10 minutes à chaque début de journée. Cela évite également de se sentir submergé tout en se sentant avancer par rapport à son objectif final.

Célébrez vos succès! Les grands pas se font avec les petits pas du quotidien!

Si vous souhaitez mettre en place une routine de méditation matinale je vous offre dans cet article 7 jours de méditation matinale:

Vous pouvez également retrouver sur ma chaîne YouTube des enregistrements de relaxation et affirmation positive pour vous accompagner.