Comment soigner sa tristesse

Comment soigner sa tristesse?

Comment soigner sa tristesse? La tristesse est un état de chagrin. On se sent affligée par une situation encore présente ou non. Cet état semble difficile à surmonter avec parfois une sensation de stagnation ou que l’on ne peut rien y faire. Parfois associée à une certaine culpabilité, on a parfois du mal à communiquer dessus.

Comment soigner sa tristesse

Que faire lorsque l’on ressent de la tristesse?

Face à la tristesse, il est important de l’accueillir, de pardonner, d’oser se transformer et de reprendre les rennes afin de mettre davantage de joie dans notre vie. Plusieurs techniques peuvent aider à surmonter cela:

  • Pratiquer la méditation en pleine conscience. Cette habitude vous aidera particulièrement si la tristesse est associée au passé et que l’on a cette sensation de ressassement. L’idée est de se concentrer davantage sur l’instant présent.
  • Se familiariser avec l’impermanence de la vie.
    Comment soigner sa tristesse avec cette idée? Il y a quelques années, j’ai assisté à la conférence d’Anila Trinlé. Un des principe qu’elle met en avant dans son livre « La présence, un savoir être à cultiver » est l’impermanence. Il s’agit d’intégrer le fait qu’il n’y a rien de permanent. « C’est grâce à cette connaissance que nous pouvons transformer un moment de fermeture en ouverture, un instant de rejet en accueil, une colère en apaisement ». »Réfléchir à l’impermanence permet d’établir des relations plus ouvertes, plus généreuses et surtout plus en lien avec notre réalité ».
  • Comprendre que c’est à nous de faire les choses. On peut se faire accompagner et apprécier pleinement le soutien de nos proches. Cependant, notre chemin vers la joie nous appartient. Personne ne peut faire ce chemin à notre place.
  • Accepter de montrer sa vulnérabilité. Je pense notamment Brené Brown qui a fait de nombreux travaux sur la vulnérabilité.
    «La vulnérabilité est le terreau de l’amour, de l’intimité, de la joie, du courage, de l’empathie et de la créativité. Elle est la source de l’espoir, de la responsabilité et de l’authenticité. Quand on veut éclaircir ses objectifs et mener une voie plus spirituelle, la vulnérabilité est la voie à emprunter.»
  • S’autoriser à profiter des bons moments de la vie et travailler sur sa gratitude. C’est pourquoi dans mon cahier, je propose de noter chaque jour 3 idées positives. Florence Servan-Schreiber résume la gratitude en cette phrase que j’adore « La gratitude, c’est se concentrer sur ce que l’on a et non pas sur ce qu’il nous manque.« 
  • Je pense que, même les épreuves négatives, nous font grandir et font parfois parti de notre chemin. Elles nous apprennent le pardon. Pardonner ne se fait pas du jour au lendemain. Il souvent très constructif de se dire que l’on a besoin du temps pour certaines épreuves. Il est normal de franchir chaque étape à son rythme. Si certaines tristesses ne durent que quelques heures, d’autres ont besoin de plusieurs semaines voire de plusieurs mois et en avoir conscience permet aussi de s’autoriser une grande bienveillance envers soi-même. Les outils sont là pour s’amener dans cette attente une manière plus confortable de les vivre.
  • Trouver ses outils. En PNL et en psychologie positive, on parle de stratégie à la tristesse tout comme celle du bonheur. Il faut toutefois différencier noter qu’il ne s’agit pas ici de fuir son émotion. L’idée est de regarder là où ça fait mal pour pouvoir adopter notre meilleure stratégie

Comment soigner sa tristesse? L’hypnose pour vous accompagner

Parfois les outils ci-dessus fonctionnent très bien seuls et parfois on ressent le besoin de se faire accompagner et d’apprendre d’autres outils. Je propose donc d’avancer grâce à l’hypnose Ericksonienne, l’EFT et la cohérence cardiaque afin de mettre en place des automatismes et des croyances qui correspondent davantage à ce que l’on se souhaite.

Pour vous permettre d’avancer entre les séances, je vous offre mon cahier à compléter: 90 jours pour booster mon bien-être et des enregistrements d’hypno-relaxation. Je propose toujours de travailler avec des outils entre les séances. D’une part, cela permet de s’approprier ces outils pour pouvoir les utiliser autant que nécessaire. D’autre part, nous prenons davantage confiance en nous et en nos capacités grâce à l’autonomie de ses outils.

Imaginez si face à votre tristesse, vous réussissez à reprendre les rennes de votre vie comme vous le souhaiteriez en prenant du temps pour vous?

Vous pouvez prendre rendez-vous sur mon agenda en ligne pour votre séance dans mon cabinet à Grand Quevilly (près de Rouen) ou me contacter 07.67.50.65.31.

Les séances proposées ne remplacent en rien un avis médical et en cas de pathologie, prenez conseil auprès de votre médecin traitant.L

Vous pouvez me retrouver sur ma chaîne YouTube où je vous propose des temps de relaxation et d’affirmations positives que je met à jour régulièrement.


Publié par

Ingrid

Je suis Ingrid Lecoeur, sophrologue et praticienne en Hypnose Ericksonienne spécialisée dans la perte de poids et l’arrêt du tabac. Je pense que tout changement doit se faire dans l’écoute de soi et de ses émotions. Pour cela, je vous propose de vous accompagner pour aller à la rencontre de vous-même et créer ces changements qui vous tiennent à coeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.